Organisation AIPCV – APV

Rappel historique

La piscine de la Venoge et le camping des Buis sont nés uniquement grâce à une exceptionnelle volonté populaire, soutenant une initiative privée. Depuis 1963, ces installations offrent du bonheur chaque été, le restaurant de la Piscine agrémentant encore ce site exceptionnel.

Ces lieux sportifs et touristiques enchantent petits et grands. Mélanges de cultures et de générations, la piscine est aussi un facteur important d’intégration et de convivialité pour la population de cette belle région du Pied du Jura.

 

L’Association de la Piscine de la Venoge – une association privée, d’utilité publique et sans but lucratif – exploite le site, mais a constamment été confrontée à des soucis de liquidités… Comme toute piscine, sous nos latitudes, elle a connu des hauts et des bas en matière de saison et de rentrées financières. Peu soutenue au début par les pouvoirs politiques, elle a toutefois pu voguer contre vents et marées en maintenant  des tarifs populaires. Grâce aux entreprises de la région et aux porteurs de parts sociales, mais aussi grâce à l’ingéniosité des comités, le financement a été assuré pour les aménagements rendus obligatoires par le vieillissement inéluctable du site.

Dès 1990, 20 communes de la région ont aussi voulu soutenir l’établissement en versant des dons annuels. Malgré cela, la limite d’endettement auprès des instituts bancaires a été  dépassée au début des années 2000 et le comité a étudié diverses solutions permettant la pérennité du site. Les nouvelles normes de sécurité et d’hygiène imposaient de lourdes transformations à moyen terme. Un groupe de travail regroupant le comité bénévole d’exploitation (APV) et des représentants des communes, conseillé par Maître Patrick Bloch, proposa la création d’une association intercommunale chargée des investissements et des solutions de financement. En 2010, les autorités et la population de 16 communes de la région adhèrent finalement au projet, faisant preuve d’une extraordinaire solidarité régionale. L’AIPCV a été officiellement formée le 1er septembre 2010. Et le 30 juin 2011, les installations ont été vendues à l’AIPCV pour le montant de la dette, les parts sociales remboursées et de nouveaux statuts mis en vigueur.

 

L’AIPCV, propriétaire du site,  est composée actuellement de 19 communes :

Chavannes-le-Veyron, Chevilly, Cossonay, Cuarnens, Dizy, Eclépens, Ferreyres, Gollion, Grancy, Juriens, La Chaux, La Praz, La Sarraz, Lussery-Villars, Moiry, Mont-la-Ville, Orny, Pompaples et Senarclens

 

Le Comité directeur de l’AIPCV est formé de :

Claude Dutoit, syndic d’Eclépens, président

Jean-Pierre Serex, municipal à La Sarraz

Rosemay Christen, syndique de Juriens

Gilles Dolivo, syndic de Moiry

Bernard Ebener, municipal à Cossonay

 

EXPLOITATION

Le comité de l’APV poursuit l’exploitation et la gestion de ce site sous forme d’association, mais désormais sans les contraintes liées au financement.

 

> Organisation 2017